Rechercher dans ce blog

mardi 6 février 2018

Broderie d'or et en 3D--- atelier le 14 Avril à Paris ---

D'apres mon vieux dictionnaire XIX ème, on trouve cette definition :

Broderie : (origine celtique, du b.bret. Broud, aiguillon, pointe), dessin tracé en relief sur un tissu quelconque avec un fil d'or, d'argent, de soie, de laine ou de coton.
On brode au passé, au plumetis, au point de marque, en application ou en guipure, à l'aiguille ou au crochet, à la main et au métier. (...) L'art de broder a été connu de toute antiquité; on en trouve des traces dans la bible; les Grecs en rapportaient l'invention à Minerve.

Vient ensuite la liste des villes et de leur spécialités ou matière de predilection. Et puis l'allusion aux machines imaginées pour réaliser ce fastidieux travail...

C'est vrai que c'est long.
J'avais pour habitude qu'en broderie, je faisait du 35 mm/h quand j'ai suivi les cours du soir a l'école Duperret avec Calota Lohidoy.

 J'ai aussi eu la joie de co-animer un atelier avec Nadine Levé, qui propose une méthode dite ' feignasse', soit une broderie rapide et efficace, texturée, mêlant les points classiques aux matières rapides à mettre en oeuvre (rubans, tulle, coton à crocheter, bandelettes de tissus,...), pour un résultat qui ne se fait pas attendre.

Il y a aussi Julie Sarloutte, qui realise des tableaux avec du fil a broder non dédoublé pour une peinture à l'aiguille aux milles nuances toute en texture.

Olivia Ferrand, qui, si elle est connue pour ses délicates sculptures crochetées, est une perleuse inlassable, capable de fixer des perles si fines qu'on ne s'aventurerait même pas à les enfiler...

Et puis un homme, David Francisco, qui brode pour les maisons de haute couture et m'a initiée au crochet de Lunéville. Ses domaines de prédilections ? La dentelle, les fleurs et les sequins...

Et dans le palmarès de mes brodeuses-eurs préféré(e)s, mon dernier coup de coeur est pour Georgina Bellamy.
Cette talentueuse londonienne pratique la broderie d'or et de perles à l'aiguille, utilise des cannetilles mais surtout, et c.est bien ce qui me fascine, elle travaille en volume.

Oui, en relief ! Son univers est peuplé de licornes, de lézards, de grenouilles, de fauves et même de paresseux...

Elle a donc développé une technique alliant le stumpwork (broderie en relief datant du XVII ème) et la broderie d'or revisitée pour créer d'épatantes petites créatures qui brillent de tous leurs feux.

georgina bellamy sloth

georgina bellamy puma

georgina bellamy unicorn




















Alors voilà, c'est mon coup de coeur et j'ai décidé d'oganiser un stage avec Georgina.
Elle viendra de Londres exprès.




Une journée à Paris pour réaliser une de ses créatures fétiches et s'initier à cette fascinante manière de broder.

workshop georgina bellamy paris



Si vous souhaitez vous joindre à nous, vous pourrez trouver toutes les informations et réserver vos places (9) ici :

https://www.weezevent.com/atelier-broderie-d-or-avec-georgina-bellamy-that-embroidery-girl
Et là :
https://www.facebook.com/events/160555547925415/


Je vous invite aussi à visiter son site internet

Et surtout sur instagram : Thatembroiderygirl



Et vous, comment brodez-vous ?

2 commentaires:

  1. Lucky you ! Et pour Lyon, ce sera avec grand plaisir...
    (Sa grenouiiiiiiiiillle !!!!!!!)

    RépondreSupprimer

Merci pour vos messages...
Je les lis toujours et apprécie !